CD Mirandes: L’exploit sportif et sa relation avec les réseaux sociaux

Posted by
|

 

Après m’avoir accordé de son temps pour mon premier article sur Sportbizinside, Eric Serra, chef de projet au sein de l’agence Globalnetsports, a accepté, à ma demande, de  devenir contributeur et rédiger, lorsque son emploi du temps lui permet, des articles en relation avec les réseaux sociaux (vous retrouverez sa biographie à la fin de cet article).

En peu de temps, ce modeste club de Miranda de Ebro (Castilla León), qui évolue dans le groupe 2 de la 2e division B espagnole (3e division), s’est retrouvé dans le top 10 des équipes espagnoles les plus suivies sur Twitter et sur Facebook. Il s’agit d’une des équipes avec le plus grand nombre de fans.En dehors de l’Espagne, le CD Mirandes est un club de football inconnu, mais en Espagne il jouit depuis peu de la sympathie de la majorité des fans de football.

Comment un club modeste avec peu de ressources financières a réussi à atteindre ces nombres impressionnants sur les réseaux sociaux?

La Rébellion d’un Club Modeste

Comme de nombreuses équipes espagnoles, le CD Mirandés est entré en lice dans la Coupe du Roi pour la phase préliminaire à la fin du mois d’Aout. Petit à petit, le club a passé les différentes étapes, notamment celle des 1/16 de finale, qui marquent l’entrée en lice des équipes de la Liga BBVA (1re division).
Son premier rival de taille a été Villareal. Contre toute attente, Mirandes a éliminé un des plus grands clubs actuels du football espagnol (qui participait à la ligue des champions) et gagne alors son ticket pour les ¼ de finale.

Exposition Médiatique

Tout d’abord Villareal, ensuite Racing Santander et l’Espanyol de Barcelone, pour finalement arriver en ½ finale contre l’Atletic Club de Bilbao qui a mis fin à ce parcours exceptionnel.

Et grâce à ce parcours inédit, la presse traditionnelle et les sites sportifs se sont tour à tour intéressés à ce fait exceptionnel dans le football moderne.

L’exposition médiatique et la sympathie obtenue par le club ont fait le reste.

Jour après jour, Mirandes a affiché une croissance exponentielle sur les réseaux sociaux et cela s’est reflété pendant les matchs lorsque ces derniers se sont transformés en “Trending Topics”  sur Twitter en Espagne.

Profiter de l’Exploit

Durant plusieurs semaines, l’exposition médiatique et l’audience obtenues par Mirandés ont pu être comparées à celles obtenues par le FC Barcelone et le Real Madrid, et c’est avec une certaine lucidité que le club a su tirer profit des projecteurs :

  • En augmentant fortement L’activité du club sur Twitter et Facebook afin de répondre à la demande croissante des fans d’Espagne et même des nouveaux fans d’Amérique du Sud.
  • En créant des contenus inédits sur Youtube, permettant aux fans de vivre la joie des joueurs dans les vestiaires
  • En réalisant un Maillot Collector pour la demi-finale contre l’Atletic Club
  • En lançant une boutique online (voir ici) qui propose des produits originaux tels que le Maillot collector et une réplique de la Coupe du Roi avec une inscription commémorative (voir ici)
  • En mettant en place un microsite  aupamirandes.com, avec le concept #SiSePuede (oui c’est possible) pour conquérir Twitter.

Jose Manuel Mencia, Responsable Social Media du CD Mirandes a expliqué dans de récentes déclarations, qu’avec les différentes actions mises en place, les responsables du club sont parvenus à “rendre plus humain le club”, “à le rapprocher des fans“, et également « à informer les fans en répondant à leurs questions”.

Dans une autre interview au journal Marca, Jose Manuel Mencia a reconnu avoir conscience que dans des conditions normales un club de Segunda B aurait difficilement pu attendre un numéro aussi élevé de followers/fans si le club n’était pas allé aussi loin dans la coupe”.

 

Et après?

Bien qu’en un mois, le nombre de fans et de followers ait été dupliqué, on assiste maintenant à un très fort ralentissement de la croissance de la communauté online, voire un recul du nombre de followers sur twitter.

Il reste à voir si, dans les prochains mois, le club arrivera à fidéliser cette nouvelle communauté online ou au contraire si le club continuera à perdre peu à peu ces nouveaux fans/followers.

Une chose est sûre, un bon produit, dans ce cas un succès sportif, peut avoir de meilleurs résultats que n’importe quel plan de marketing online ; cependant il est fondamental d’avoir une bonne stratégie afin de répondre aux nouvelles attentes générées.

Comment feriez vous pour gérer la croissance soudaine de la communauté online à partir d’un succès sportif exceptionnel ?

 

 

Avatar of %s

Eric.Serra

Director de proyectos en Global Net Sports, actualmente vivo en Barcelona. Todos mis estudios e inquietudes en el terreno Online y #SocialMedia estan hoy en día al servicio del deporte y todas sus entidades o miembros. Consultor Online, desarrollador de estrategias digitales y ahora también redactor en Sportbizinside.

More Posts - Twitter - LinkedIn

Page optimized by WP Minify WordPress Plugin